noirblanc

Chains of silence

Simona Bonanno

27.01.2013

 — 10.03.2013

vernissage: 26.01.2013 dès 17h30
présentation de l’exposition: 18h00

«A la mémoire des femmes, jeunes filles et enfants victimes du silence.
Chaque photographie est l’histoire d’une femme, d’une fille, d’un peuple.» (S.B)

A travers le monde, des femmes, des adolescentes et des enfants sont encore tuées au nom de la religion, du pouvoir, de l’ignorance ou de la haine. Le décès ou la disparition de ces femmes restent voilés de silence.

Depuis quelques années, la photographe italienne Simona Bonanno pratique une photographie où les sujets ne sont pas humains. Dans la sérieChains of silence, ce sont des objets figuratifs qui sont le support de la création d’images. La poupée, objet populaire et innocent, est reprise et devient le sujet de mises en scène inquiétantes et néanmoins inspirées de faits réels. Loin d’un monde doucereux et rose, les images de ces femmes oubliées, négligées et passées sous silence ont un pouvoir de trouble. Les tissus, textures et fils cousus sur leurs corps tracent des entrelacs et deviennent tout à la fois parures et blessures. Par le détour photographique, les jouets semblent ainsi réels et c’est alors notre regard de spectateur qui est interrogé, notre imaginaire bousculé.

La série Chains of silence a gagné le prix Julia Margaret Cameron Award 2010 et a été exposée en Argentine, en Israël et en Turquie.