noirblanc

Country Limit

Ronan Guillou

09.03.2014

 — 20.04.2014

vernissage: 08.03.2014 dès 17h30
en présence du photographe
présentation de l’exposition à 18h00

www.ronanguillou.com

Réalisée entre 2011 et 2013, Country Limit représente la suite des investigations photographiques que Ronan Guillou a engagées aux Etats-Unis depuis de nombreuses années. Le titre de la série fait référence au signe « City Limit » visible à l’entrée des agglomérations américaines.

Associant l’observation sociale et le constat topographique depuis l’extérieur des villes de plusieurs Etats jusqu’aux grands espaces, Country Limit réunit des vues de paysages, des scènes quotidiennes et des portraits d’américains dans leur environnement immédiat. La série raconte la complexité et la richesse du lien entre civilisation et nature, parle du rapport entre homme et territoire. Elle révèle la manière dont l’humain et l’espace tentent de cohabiter, leur façon de chercher la conciliation et l’harmonie, tout en montrant qu’ils sont aussi deux forces qui s’opposent et se résistent. Country Limit veut témoigner de la fragilité d’une certaine Amérique. Fragilité de l’existence rurale, fragilité de la nature que les exigences de la société contemporaine mettent inlassablement à l’épreuve.

Dans son récit, l’auteur veut faire coexister propos documentaire et observation formelle, et donne à la composition et à la couleur une place décisive dans la narration.

BIOGRAPHIE

Français né en 1968, Ronan Guillou réside à Paris où il travaille comme photographe professionnel depuis 1997. Au début des années 2000, en marge de ses travaux de commande pour la publicité et ses contributions à des magazines français et étrangers, Ronan Guillou entreprend ses premières investigations photographiques dans les espaces urbains américains. Les Etats-Unis deviendront peu à peu le sujet principal de l’auteur. En 2011, son odyssée en couleurs dans l’Amérique contemporaine donne lieu à la publication d’un premier ouvrage intitulé ANGEL, préfacé par le cinéaste et photographe Wim Wenders. Depuis la parution de ce livre, Ronan conduit plusieurs projets, toujours sur le territoire américain. Ses travaux sur les Etats-Unis font l’objet d’expositions personnelles et collectives en France et à l’étranger.