noirblanc

Des mots cloués dans la gorge – Ces ados qui nous font peur

Magali Koenig

18.01.2003

 — 09.02.2003

Comment faire un portrait de quelqu’un qui ne souhaite pas être reconnu? Comment faire pour ne pas se retrouver en face d’un miroir qui nous renvoie notre propre image, non pas parce qu’on se reconnaît en l’autre mais parce que son souhait est de disparaître et de s’effacer le plus possible. Comment faire, malgré tout ça, pour être proche et attentif?

J’ai choisi de raconter des histoires de chevaux, d’arbres et de nuages. Choisi de tourner une page avec eux, d’être un pas plus loin dans la vie. Et surtout d’accepter tout ce qu’ils ont bien voulu me donner.