noirblanc

Donneuse apparentée

Sarah Carp

20.03.2011

 — 30.04.2011

vernissage: 19.03.2013 dès 17h00

Cette rencontre photographique est avant tout une histoire de vie, de partage et d’amour.

C’est au travers de la maladie, de la mort, que la vie prend pour moi une saveur délicate que je cherche à déguster à chaque instant.

J’ai commencé à photographier mon frère Henri le jour où j’ai appris qu’il était atteint d’une leucémie lymphoblastique aiguëe. Mon appareil photographique est devenu mon meilleur allié.

Il faisait rempart entre moi et le monde. Il m’a observé lors de mon propre don de cellules souches à mon frère et il nous a accompagné et lié durant toute cette expérience de vie. Au début, c’était moi qui avais besoin de le photographier. À la fin, c’était lui qui demandait à être photographié.

Au côté du malade, l’entourage s’efface, la souffrance prend place pour rythmer le quotidien.

Le don m’a permis d’offrir de l’espoir et de combattre mon sentiment d’impuissance. Henri a suivi son chemin, il est parti plus vite que prévu. Sarah Carp
Sarah Carp est née en 1981. Photographe indépendante, elle est membre du collectif Strates à Lausanne