noirblanc

Impermanence

Gwenola de Muralt

18.01.2020

 — 08.03.2020

vernissage: 18.01.2020 dès 18h
en présence de la photographe

Ce travail photographique propose une vision brute de la douleur.

 

L’artiste, au travers d’un huis-clos, utilise le médium photographique comme révélateur pour questionner la douleur et son impermanence : la confrontation de sa présence puis de son absence. Mais comment représenter une sensation qu’on ne peut ni toucher, ni ressentir si elle n’est pas déjà en nous? Cela va au delà des mots, cela s’exprime en dehors des mots.

 

Il n’y a pas de vérité de la douleur, elle n’est ni vraie, ni fausse, elle est là. Elle la connaissait seulement par fragments, mais sa noirceur toute entière est entrée chez elle, balayant sa lumière. Elle domine la situation, imprime son rythme, prend son temps et sa lenteur insidieuse nous fabrique un intérieur chaotique. Elle a provoqué un rétrécissement du monde qui l’entoure, ainsi qu’un repli sur elle même, lui a collé à la peau, a violé son espace et modifié son territoire intérieur.

 

«Il n’y a qu’une douleur qu’il soit facile de supporter, c’est celle des autres»

René Leriche (1879 – 1955)

Isolée du monde extérieur entre les quatre murs de son appartement, la photographe plonge dans une introspection sombre et sensible où la lumière, révèle autant qu’elle ne dissimule. Cette plongée en apnée où l’isolement résonne, laisse entrevoir une réalité souvent tapie dans l’obscurité. Utilisant les nouvelles limites de son environnement, elle observe une mise en morceaux de l’intime et elle compose au moyen d’un boiter argentique, des mises en scène dans laquelle, elle est à la fois l’artiste et le personnage. Ce face à face photographique mêlant fragments de fiction et de réel donne un côté atemporel aux images. Ce projet  l’accompagne pendant plus d’une année.

 

 

BIOGRAPHIE

Gwenola de Muralt, artiste franco-suisse est née dans le Finistère en France.
Entourée d’une famille où la création artistique a toujours été présente, elle laisse sa passion pour le visuel émerger.

Son père, marin, amène sa famille vivre en Afrique équatoriale, un continent qui la marque à jamais.

En parallèle à une formation en sciences biologiques, elle passe sa vie à découvrir différentes voies artistiques. Une recherche visuelle permanente lui permet de mettre en avant le contenu émotionnel de son sujet. Avec des expériences immersives, elle explore et laisse les images monter à la surface, cherchant tout d’abord leurs limites, puis les moyens de les repousser. Elle approfondit les relations avec d’autres médiums, repoussant ainsi les limites de ses processus de création. Elle utilise la photographie pour exprimer des sensations, des réflexions personnelles, pouvant être universelles

 

Elle réside actuellement en Suisse.

 

www.gwenolademuralt.com

De la série Impermanence
De la série Impermanence
De la série Impermanence
De la série Impermanence