noirblanc

Insomnies – Rencontres en Palestine

Reto Albertalli

26.06.2011

 — 28.08.2011

vernissage: 25.06.2011 dès 17h30

Après un premier voyage à la surface des clichés, Reto Albertalli retourne dans les Territoires Occupés de Palestine – sur invitation du Freedom Theater de Juliano Mer Khamis – pour donner des cours de photographie à des jeunes filles. Il se trouve dans le camp de refugiés de Jenin, bastion d’une résistance violente, particulièrement lors de la deuxième Intifada. En invitant les jeunes photographes locaux à modeler leurs propres images loin de nos projections, Reto Albertalli évolue dans son projet personnel en cherchant derrière les façades, dans les regards et les gestes, la lente lourdeur noire et fatigante d’une occupation. La situation pèse depuis trop longtemps sur une minorité qui se radicalise dangeureusement, désespérément. À travers son travail, le photographe est le témoin de scènes de vie entre tradition et modernité. À l’aide de son appareil photographique, il fait des rencontres précieuses: leaders de la résistance ou encore jeunes filles au lourd passé marqué par des tentatives d’attentats-suicides, tous entre traumatismes et mythes. Ces découvertes, fortes et intimes à la fois, ont été autant d’occasions inattendues de révéler qu’en ces lieux empreints d’une violence quotidienne, on ne trouve ni haine pure ni jugement fondamentaliste. Plutôt résignation, égarement et peur. L’autre sort alors de l’anonymat et on le sent proche : universellement humain. Reto Albertalli est né en 1979. Photographe suisse indépendant, il a remporté cette année le deuxième prix de la catégorie World du Swiss Press Photo. Précédemment, il a notamment gagné le Prix des jeunes talents VFG, fait trois fois partie de la Selection Swiss Photo Award et reçu une mention d’honneur du prix Yann Geffroy, attribué par l’agence Grazia Neri, qui l’a représenté. Il est membre de l’agence Phovea.