noirblanc

Le jardin du monde

Denis Brihat

27.05.2007

 — 08.07.2007

vernissage: 26.05.2007 dès 17h00
en présence de la photographe

Comme Francis Ponge, Denis Brihat a choisi le parti pris des choses, c’est-à-dire de restituer la nature en l’exprimant à la fois dans la jubilation et le retrait, en conservant la distance, mais en épousant si fort l’objet qu’il figure intrinsèquement dans sa réalité physique. Difficile d’exalter mieux la beauté de cette humilité. Pas de pathos, jamais. Une rigueur et une maîtrise constantes, un contrôle de soi qui étonne d’autant plus qu’il est au service de la révélation de la splendeur, de la magnificence du réel. Le tour de force est de faire oublier la technique et le travail préliminaires pour mettre en évidence l’obscur et l’invisible qui apparaissent soudain et s’épanouissent.
Charles-Henri Favrod