noirblanc

Pauline et Pierre

Hugues de Wurstemberger

03.09.2006

 — 15.10.2006

vernissage: 02.09.2006

Il a réuni sous le titre Pauline et Pierre, prénoms de ses deux enfants, une des plus étonnants. Justes et émouvants albums de famille. Quinze années de prises de vue, au quotidien, sans réel autre projet que celui de conserver trace de moments intimes, puis cinq années de mise en forme pour faire dialoguer de petits instants de vie avec sa compagne, sa mère et sa progéniture avec des paysages qu’ils ont partagés ensemble, entre autres dans les Alpes suisses. Aucune de ces joliesses convenues qui hantent l’imagerie enfantine, simplement une tonalité juste, aimante, attentive à une enfance qui fait l’apprentissage du monde et se partage entre fantaisie et cauchemar, exubérance, jeux déguisements et profonds désespoirs qui s’estompent rapidement. Les paysages, jamais formalistes, parfois inquiétants, évoquent la même dualité des sentiments, entre beauté absolue et danger palpable.

Christian Caujolle