noirblanc

Sept essais photographiques au Cambodge

Pisey Kosal

22.04.2006

 — 07.05.2006

vernissage: 25.04.2006

En avril 2002, le Centre culturel français lançait un stage long de photographie.
Sept jeunes photographes phnompenhois ont été sélectionnés afin de développer, à travers leurs objectifs et chacun à sa manière, un aspect du Cambodge d’aujourd’hui. John Vink (Agence Magnum) et Thierry Diwo (Arts Cambodge), qui résident tous deux à Phnom Penh, ont encadré cette formation, ce «projet photographique», avec deux constantes caractérisant leur travail: le noir et blanc, tout d’abord et cette approche immédiate, informative, propre à la photographie documentaire.

Une année s’est écoulée. Les sept stagiaires reporters, véritables analystes d’une société cambodgienne en pleine évolution, se conformant avec pugnacité au sujet qu’ils avaient déterminé, ont enquêté, se sont rendus sur le terrain et ont, bien sûr, effectué des centaines de clichés. Après de nombreuses séances de tri, d’analyse et de conseils, dirigées par John Vink et Thierry Diwo, voici l’aboutissement de ces travaux.

En résonance avec l’atelier consacré au cinéaste cambodgien Rithy Panh.