noirblanc

Somerset Stories, Fivepenny Dreams

Venetia Dearden

16.09.2012

 — 04.11.2012

vernissage: 15.09.2012 dès 17h30

Ma passion et ma curiosité pour le Somerset sont attisées par la longue relation que j’entretiens avec cette région, dans laquelle j’ai passé mon enfance. Je ne peux m’empêcher d’y retourner sans cesse pour développer cette relation avec le paysage et les gens qui y demeurent.

Observer l’esprit pionnier de ceux qui vivent par et pour les ressources de leur habitat me rassure, c’est pourquoi j’ai voulu capturer simplement des moments intimes au sein de familles qui s’efforcent de créer un style de vie en lequel elles croient.

Ce périple m’emporte à travers les saisons, les coutumes, les rassemblements et la vie quotidienne.

Je distingue un sens d’appartenance et d’identité dans ces liens étroits tissés par la famille et la communauté. (Extrait de Somerset Stories de Venetia Dearden)

 

Diplomée en anthropologie puis formée au photojournalisme à la London College of Printing, Venetia Dearden grandit en Angleterre, dans le comté de Somerset, une région qu’elle a documentée ces dix dernières années et qui lui a valu diverses récompenses. Une par tie de ce travail peut être découverte dans son premier ouvrage, Somerset Stories: Fivepenny Dreams, paru en 2008 (éditions Kehrer).

Elle publie ensuite son travail Glastonbury: Another Stage (éditions Kehrer) en 2010 et expose à la National Portrait Gallery de Londres. Son dernier travail, Eight Days (éditions Kehrer, 2011), relate un road-trip de huit jours entrepris par la photographe entre Las Vegas, le festival Burning Man dans le désert de Black Rock au Nevada et la Californie.