noirblanc

L’asile des photographies

Philippe Artières et Mathieu Pernot

Le point du jour
2013
60.80.–

Le photographe Mathieu Pernot et l’historien Philippe Artières ont travaillé trois ans à l’hôpital psychiatrique de Picauville / Fondation Bon-Sauveur (Manche). Ce lieu de mémoire résume toute l’évolution de la psychiatrie depuis le XIXe siècle, mais il recèle surtout des archives visuelles exceptionnelles. Frappés par la force de ces images, Mathieu Pernot et Philipppe Artières décident d’en faire la matière même de leur travail. En écho, le premier réalise quelques photographies tandis que le second raconte cette expérience à travers le montage d’archives écrites. L’ensemble compose moins une histoire de la psychiatrie en images qu’une histoire de la photographie depuis l’hôpital.L’asile des photographies est à la fois ce recueil d’images oubliées et une mémoirerendue aux anonymes qui furent les auteurs et les sujets.

Mathieu Pernot a, entre autres, exposé à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (2009) et aux Rencontres d’Arles (2007). Le Jeu de Paume lui consacre début 2014 une rétrospective.
Directeur de recherches du CNRS à l’EHESS, Philippe Artières a récemment publié Vie et mort de Paul Gény (Le Seuil, coll. Fiction & Cie, 2013). 
Au Point du Jour, Mathieu Pernot est l’auteur de Le Grand ensemble (2007) et Philippe Artières a dirigé La Révolte de la prison de Nancy (2013).