noirblanc

Le livre de la Jungle

Yann Gross

Actes Sud
2016
45.–

Lorsque Francisco de Orellana, conquistador espagnol, part à la recherche de canneliers en 1541, il ne se doute pas que le hasard le mènera jusque dans les méandres du plus grand cours d’eau du monde : l’Amazone. Campagnes d’évangélisation, construction de routes, fièvre du caoutchouc, extraction de pétrole ou ruée vers l’or : cette zone fluviale n’a cessé d’être un carrefour d’échanges et d’attirer les convoitises. En remontant les traces d’expéditions passées et grâce à des mises en scène discrètes, ce carnet de voyage révèle diverses facettes de l’Amazonie contemporaine et de ses périphéries. Mes différentes collaborations avec des communautés locales m’ont permis d’explorer la complexité des hybridations et des mystères qui traversent la forêt. Une fois plongé dans cet univers domestiqué, les clichés romantiques des terres oubliées ou du bon sauvage sont vite oubliés. Cette errance visuelle questionne plus largement la notion de progrès et de développement.