noirblanc

Night Walk

Ken Schles

Steidl
2014
49.40.–

Night Walk est dédié par Ken Schles à la mémoire de ceux qui sont morts du sida et de la violence qui se sont emparés du East Village, à New York, dans les années 1980. Compilé plus de vingt-cinq ans après les ravages, cet ouvrage est le contre-point d’Invisible City, livre noir publié par le photographe en 1988. A l’époque, Ken Schles vivait dans l’East Village, dans un immeuble rapidement tombé a l’abandon et transformé en QG par quelques héroïnomanes agressifs. Il sortait tout juste de l’école, avec la photographie pour ambition, même si cela impliquait de se nourrir de pâtes sèches dans les bons jours. Le punk rock commençait a résonner dans les salles underground, inspirant une scène artistique bouillonnante et insouciante à se réinventer au milieu du désastre ambiant – un mélange d’excitation et de danger qui a fait des années 1980 l’époque la plus fantasmée de New York.