noirblanc

Reeperbahn

Antonia Zennaro

Prestel
2013
53.90.–

Le Reeperbahn, le “red-light district” de Hambourg, est un quartier fameux pour ses vices. Les basses pulsions humaines ont bâti les fondations de ce lieu. Prostitution, alcool, violences et toutes formes de libertés sont précisément les éléments qui ont autrefois donnés au Reeperbahn son ambiance unique, onirique, le transformant en une société alternative, au sein même de la société. Emoustillante et glorieuse dans le passé, qu’en est-il du Reeperbahn aujourd’hui? Les marins sont une espèce en voie de disparition, l’argent ne court plus les rues, les vieux bars et clubs ferment les uns après les autres, “les millionnaires d’hier” sont en difficulté et travaillent dur pour financer leurs bières et leurs cigarettes. Un monde perdu entre les époques, accessible à tous mais réservé à de rares initiés. Derrière ces histoires et ces ombres existent de vrais individus, très présents et fragiles. Ils baignent dans les souvenirs du “bon vieux temps” et le plaisir d’en faire partie. Le Reeperbahn est en train de disparaître, mais il est toujours une partie incontournable de l’identité de la ville, malgré son atmosphère désormais tamisée. Le but de ce projet est de collecter les visages et les histoires,
de regarder ce lieu tel qu’il est aujourd’hui, avant que la page ne se tourne.