noirblanc

Sei

Yuriko Takagi

Xavier Barral
2014
78.40.–

La photographe japonaise Yuriko Takagi nous invite dans cet ouvrage à un voyage au coeur du végétal, dans l’univers étrange des plantes à peine écloses, pas encore livrées à notre regard, à notre entendement. En japonais, le mot Sei se prononce de la même manière mais offre une multitude de sens : étoile, voix, bleu, sexe, énergie, mort, trahison, quiétude, pureté…

Yuriko Takagi ouvre la boîte de Pandore au fil de ses 28 boutons de plantes photographiées en plan serré, en noir & blanc, qui dessinent une constellation de mondes mystérieux, ne délivrant jamais ce qu’ils sont.