noirblanc

Dider Ruef

29.11.2011

Didier Ruef est né en 1961 à Genève.  Après l’obtention d’une License en économie politique, il étudie le photojournalisme à l’International Center of Photography (ICP), à New York.
Il inscrit ses reportages dans la durée et s’attache à montrer les êtres humains, leur environnement ainsi que les problèmes écologiques créés par l’homme.

Didier Ruef est un photographe indépendant. Il a été membre de l’agence Network Photographers à Londres de 1991 à 1997, puis de l’agence suisse Pixsil de 2002 à 2009.

Ses photos et ses reportages ont été publiés dans de nombreux journaux et magazines  suisses et étrangers.

Il a exposé au Musée de l’Elysée à Lausanne, au Fotomuseum de Winthertour, au Völkerkundemuseum de Zurich, au Museo d’arte Mendrisio, au Museo Nazionale del San Gottardo, au Centro Culturale Svizzero à Milan, à la Bibliothèque  Municipale de Bordeaux, au Museo da Imagem e do Som (MIS) de Sao Paulo, à la  Jordan National Gallery of Fine Arts à Amman et à la Substation à Singapour.
En 1998, il a publié le livre “Paysans de nos montagnes” (Monographic), Bauern am Berg (Offizin), Vita di montagna (Edizioni Casagrande).

“Afrique Noire” a été publié en février 2005 par Infolio.
“Enfants Prisonniers”, publié en septembre 2007 par la Fondation DiDé, Dignité en détention, est son troisième livre.

Il poursuit parallèlement depuis 1991 un long travail personnel sur « L’homme et les déchets » dans le monde. Il a réalisé plus d’une vingtaine de reportages et a publié en 2011 “Recycle”
chez Labor et Fides (français – anglais) et chez Edizioni Casagrande (italien – allemand) (ouvrage disponible dans notre librairie).